Paul Sauveplane
Head of Risk, Finance and Compliance @ alan
23 octSanté

À quelle hauteur financer la mutuelle de vos salariés ?

La complexité réglementaire qui régit l’assurance complémentaire santé est souvent intimidante. Quelles sont mes obligations en tant qu’employeur ? Comment et que communiquer à mes salariés ? 🙊

Et vous, vous essayez de manoeuvrer pour prendre les meilleures décisions pour vos salariés sans faire d’erreur. 😅

Pas de panique, on vous aide à y voir plus clair. Parce que ce qui compte c’est que vos salariés soient heureux et que vous ne perdiez pas de temps en paperasse inutile.

alain-pham-248578-unsplashPhoto by Alain Pham on Unsplash

Une des premières questions qui va se poser lors de votre changement de mutuelle est celle du taux de participation.

Derrière ce délicieux jargon, la question est simple : qui paye quoi entre l’employeur et l’employé ? C’est un peu comme l’addition au restaurant. On partage ou chacun paye sa part ?

Ce que dit la loi

La loi est assez simple. L’entreprise doit financer au moins 50% de la mutuelle d’entreprise. C’est la base.

Certaines conventions collectives peuvent être plus généreuses et imposer :

  • la prise en charge des enfants (c’est le cas de Syntec par exemple) ;
  • de financer plus de 50% du coût de la mutuelle (par exemple 60% pour les entreprises du tourisme social et familial).

Quelque soit votre choix, chez Alan vous êtes certain de respecter vos obligations by design. Le produit est conçu pour ça 😎 !

Pourquoi, en tant qu’employeur, payer plus que le minimum ?

eh bien, voici quelques très bonnes raisons de vous engager plus.

Payer moins de charges

Le financement par l’employeur d’un contrat d’assurance santé responsable (comme Alan Green) est exonéré de cotisations salariales et patronales. 🎁

L’État incite ainsi les entreprises à renforcer la couverture santé (et la prévoyance) pour leur salariés, leur permettant ainsi d’augmenter indirectement les revenus de ces derniers sans avoir à s’acquitter des charges (près de 40% en moyenne).

L’employeur peut ainsi décider d’aller plus loin que le minimum de 50% 🌸 :

  • en finançant jusqu’à 100%;
  • en finançant aussi l’assurance santé des conjoints ou des enfants à la même hauteur que celle du salarié lui-même

Des salariés heureux

C’est aussi un signal que vous envoyez à vos salariés. Celui d’une entreprise qui se soucie d’eux et de leur santé.

Vous savez tout, il ne vous reste plus qu’à vous décider.

Pour une assurance santé aux petits oignons. Découvrez Alan.

Commentaires