Jean-Charles Samuelian
Co-founder & CEO @ alan
30 julSanté

Contraception, protections hygiéniques : vos réponses

Le 5 juillet 2018, on vous partageait un sondage pour mieux comprendre vos besoins et usages en terme de contraception et de protections féminines.

Si ces deux sujets sont encore peu débattus publiquement, chez Alan, nous pensons que la santé féminine devrait être une priorité.

Alors on a décidé de vous consulter pour mieux comprendre les produits que vous utilisez, ce que cela vous coûte, les questions que vous vous posez et les experts que vous appréciez sur ces sujets.

Un grand merci : vous êtes près de 600 à avoir répondu à notre questionnaire ! Nous vous partageons aujourd’hui vos réponses.

simone-van-der-koelen-435823-unsplashPhoto by Simone van der Koelen on Unsplash

💊 Votre contraception

S’il existe aujourd’hui plusieurs dizaines de choix possibles, la pilule reste la méthode phare : 44% d’entre vous l’utilisent. Elle est loin devant le stérilet (Dispositif intra-utérin (DIU) cuivre et hormonal : 18%) et le préservatif masculin (14%). Ce trio de tête est privilégié par les Françaises, selon le Baromètre 2016 de Santé Publique France.

Vous dépensez en moyenne 6,60 € par mois. La moitié d’entre vous ne dépense rien pour sa contraception (pilule remboursée, stérilet, méthodes naturelles…). Vous êtes 12% à n’utiliser aucun moyen de contraception.

Au contraire, pour près d’une sondée sur cinq, il vous en coûte au moins 15€ par mois.

Capture d’écran 2018-07-30 à 14.19.06Photo by Thought Catalog on Unsplash

🌷 Vos protections féminines

Tampons et serviettes classiques restent les protections intimes indétrônables : 67% des sondées y ont recours. À l’heure où émerge dans le débat public le syndrome du choc toxique (ici une étude en cours) et où l’on s’inquiète des pesticides contenus dans les protections féminines classiques, la cup séduit désormais près d’une sondée sur cinq (23%).

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) vient d'y consacrer une évaluation. “ Des substances chimiques ont été identifiées dans ces produits en très faible concentration et sans dépassement des seuils sanitaires. L’expertise ne met pas en évidence de risque lié à ces substances”, peut-on lire dans l'étude.

La coupe menstruelle est aussi un bon moyen de réduire le budget consacré aux règles : vous dépensez 8,17€ par mois en protections. Pour 42% d’entre vous, ces frais s’élèvent au moins à 10 € tous les mois.

jose-antonio-gallego-vazquez-730512-unsplashPhoto by Jose Antonio Gallego Vázquez on Unsplash

👩‍⚕️ Trouver le bon médecin, pas si évident

Trouver le gynécologue, médecin traitant ou sage-femme qui vous convient n'est pas aisé : 60 % d’entre vous ont rencontré des difficultés à trouver un professionnel de santé en qui avoir confiance.

La perle rare se rencontre avant tout grâce aux recommandations d’amis et de l’entourage (58%), mais Internet peut aussi se révéler utile : 23% d’entre vous ont trouvé leur médecin sur un site de prise de rendez-vous médicaux, 10% via un moteur de recherche.

🤔 La contraception reste bien mystérieuse

Vous êtes nombreuses à souligner la difficulté à trouver des informations fiables sur la pilule, le stérilet, les méthodes de contraception naturelles, l’anneau vaginal, l’implant etc.

Aujourd’hui, vous vous interrogez majoritairement sur les risques et effets secondaires de la pilule. « Quels sont les dangers et inconvénients de la contraception hormonale ? » est la question qui nous a été le plus posée (57% des questions recensées).

Vous cherchez à connaître les effets sur la santé à court, moyen et long terme : risques d’accidents cardio-vasculaires, dérèglements hormonaux, conséquences sur la fertilité, dangerosité du « cocktail » pilule + tabac etc.

En 2012, la plainte déposée par une jeune femme contre un laboratoire pharmaceutique en raison d’un accident thrombo-embolique veineux survenu alors qu’elle utilisait une pilule oestroprogestative de troisième génération a suscité un débat médiatique intense sur la sécurité des contraceptifs. (...) Immédiatement après le débat, une baisse globale de l’utilisation des pilules contraceptives et un report vers le DIU et le préservatif ont été constatés”, souligne l’Agence Nationale de Santé Publique dans son Baromètre santé 2016 pré-cité.

Trouver la contraception qui vous correspond le mieux est une préoccupation pour 15% d’entre vous, qui cherchent à connaître « le moyen le moins contraignant et le moins nocif pour (leur) corps ».

Une femme sur 10 interrogée questionne la fiabilité de sa contraception, et autant s’interrogent sur le remboursement des différentes méthodes. Pourquoi certaines pilules sont-elles remboursées et d’autres non ?

Enfin, vous êtes une poignée à poser la question qui reste en suspens : « à quand une contraception masculine ? »

🔖 Où trouver des informations intéressantes sur ces sujets ?

Pour s’informer sur la contraception et les protections féminines, rien de tels que les médias, plébiscités par 40 % d’entre vous ! Vous êtes plusieurs à citer le documentaire de France 5 « Tampon, notre ennemi intime », qui a provoqué un vif débat sur la toxicité des protections intimes.

Sinon, votre source favorite est le site Madmoizelle et les vidéos de ses chroniqueuses Sophie Riche et Marion Seclin, mines d’information sur les règles. Coté Youtubeuses, vous nous signalez également la chaîne Et Pourquoi Pas Coline.

Pour un tableau comparatif neutre des moyens de contraception, rendez-vous sur le site choisirsacontraception.fr, signalé par plusieurs sondées.

Coté livres, vous recommandez vivement le roman Le Choeur des Femmes, du médecin Martin Winkler et l’essai Les Joies d’en bas de Nina Brochant et E. Stokkendahl : « Chers amis d'Alan, il faut que vous lisiez ce livre et que vous l'offriez aux nouveaux abonnés. Ça a changé ma vie, maintenant je l'offre à toutes mes amies. Vraiment vraiment ! »

👩‍🏫 Quels experts pour s’y retrouver ?

Pour parler de ces sujets, vous privilégiez avant tout le corps médical (+ de 50%). Le médecin expert du domaine reste Martin Winckler, pour ses livres et son blog très fournis. Vous nous signalez aussi le blog du Monde Miss Frottis, tenu par une gynécologue, le Planning Familial et le réseau Gyn&Co qui recense les soignantes féministes.

Jack Parker, qui signe le blog Passion Menstrues et le livre Le Grand Mystère des Règles est l’une de vos expertes fétiches, tout comme Lauren Bastide (journaliste, podcast La Poudre).

Enfin, certaines d’entre vous vont chercher leurs informations sur les sites de marques de la FemTech comme Thinx, Clue, Plim ou Flo : « L'application Flo est très cool : ils proposent du contenu et prédisent les cycles menstruels grâce à un algorithme qui prend en compte de nombreux facteurs ».

🙏 merci !

Un immense merci d'avoir pris le temps de nous partager vos pensées, vos habitudes et vos interrogations.

Diversification des usages, manque d’information pour pouvoir faire les choix qui vous conviennent, les résultats du sondage sont riches d’enseignement.

Prochaine étape, publication des interviews des experts que vous nous avez recommandés.

Commentaires