Comment Alan est devenu assureur

La première société indépendante à avoir décroché l’agrément administratif depuis 1986 !

1*KDIfh6rG0oZphwYyWP-UzA

Comme vous le savez, chez Alan, nous aimons la transparence. Et comme le monde de l’assurance n’est pas forcément clair pour tout le monde, il nous a semblé nécessaire de revenir sur l’obtention de ce fameux agrément d’assureur complémentaire santé et ce que cela représente pour nous.

Le 23 octobre 2016, une assurance est née 🐣

Le 23 octobre dernier, Alan obtenait le Graal 🏆 : l’agrément de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) pour exercer comme assureur donnant ainsi le feu vert au démarrage de notre activité. 🚀

Une révolution puisqu’aucun agrément n’avait été délivré en France à un acteur indépendant depuis 1986 ! Pourtant en dehors du microcosme de l’assurance, personne ne sait ce qu’est un agrément. Petite explication de texte sur ce que cela représente.

1*8Fr-Ss4s8te83iCuYlTt0A
On a fait la UNE ! — L’Argus de l’assurance du 18 novembre 2016

Qu’est-ce que cet agrément ?

Le marché de l’assurance est fortement réglementé. Pour exercer le métier d’assureur et proposer des garanties au public, il faut obtenir une autorisation de l’administration : le fameux agrément.

En France, c’est l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR — adossée à la Banque de France) qui délivre cet agrément aux organismes d’assurance. Obtenir l’agrément, cela signifie que notre solidité financière, nos systèmes de gestion et notre organisation ont été jugés très robustes pour proposer en direct à nos assurés des garanties d’assurance liées à un accident ou à une maladie.

Et comme tout assureur, nous continuons à faire l’objet d’un contrôle permanent par l’ACPR qui veille à ce que nous respections l’ensemble des règles et que nous soyons toujours en mesure de rembourser leurs dépenses de soins. Nos assurés peuvent donc dormir tranquilles. 🙂Pourquoi vouloir l’obtenir alors que personne ne l’a obtenu depuis 30 ans ?

Avant Alan, cela faisait trente ans qu’aucun assureur indépendant n’avait été autorisé à entrer sur le marché français !

Les nouvelles “marques d’assurance” qui se sont multipliées sont généralement des courtiers, c’est-à-dire des intermédiaires rémunérés pour distribuer des produits conçus et gérés sur les vieux systèmes d’information des acteurs établis.

Si nous avions choisi ce statut de courtier, nous aurions pu nous épargner beaucoup de travail mais nous n’aurions pas pu vous proposer une offre unique, simple, transparente et au meilleur rapport qualité-prix.

Il était très important pour nous de ne pas maîtriser seulement la distribution (les courtiers se rémunèrent là-dessus), mais toute la chaîne de valeur pour offrir des remboursements très rapides, transparents, une contractualisation claire, plus moderne et en faveur de l’utilisateur, le tout avec un excellent niveau de qualité de service sur toute la chaîne.

Avoir une assurance plus moderne, flexible et basée sur les technologies, nous permet d’investir sur la couverture et les services.

Dès lors, nous étions déterminés à devenir nous mêmes pleinement assureurs.

Comment l’avons-nous obtenu ?

Pour faire notre demande d’agrément, nous avons déposé un dossier fin mai 2016 dans lequel nous avons mis en avant nos atouts. 💪

Nous avons réuni tous les ingrédients nécessaires à l’élaboration du cocktail idéal🍹 :

  • une équipe expérimentée composée d’experts du monde de l’assurance en mesure de définir nos processus internes 👩‍🚀
  • une solidité financière avec l’un des tours de seed le plus important de l’histoire en France: 12 millions d’euros 🚀
  • une plateforme innovante basée sur les nouvelles technologies 👨‍💻
  • une préparation à toute épreuve alliée à une grande rapidité d’exécution 🏋
  • des partenaires solides (CNP, 1er assureur de personnes de France et SwissRe, 1er réassureur mondial) 🤝
  • des échanges très fréquents et d’une transparence totale avec l’ACPR ainsi qu’une réactivité forte pour prendre en compte les remarques du régulateur.

Face à nous, nous avons découvert un régulateur ouvert à l’innovation, structuré, réactif et aux remarques pertinentes pour nous aider à encore mieux structurer notre organisation.

Grâce à ce savant mélange, nous avons réussi à obtenir l’agrément en 5 mois seulement, autrement dit en un délai record !💫

1*YP4h50h-sIcG-SLyqmqDIA
Le jour où nous sommes devenus assureurs 🍾 🥂

Et maintenant, à qui le tour ?

Comme quoi il est possible de s’attaquer à des marchés complexes et fortement régulés. Regardez ce qu’a fait Free avec la téléphonie, ce que font Doctrine.fr (avec le juridique), PayFit (avec la paie) ou encore ce que s’apprête à faire Qonto (avec la banque).

Et les assurés dans tout ça ? Être un nouvel acteur nous permet d’aborder notre vision de l’utilisateur d’une manière nouvelle, centrée sur les besoins et la qualité du service.

Et si comme nous avec l’assurance santé, vous cherchez à bousculer un marché qui n’est pas habitué à être titillé, vous aurez peut-être le droit à des mots doux comme ceux ci-dessous 💌 :

1*fqXQ2XLHO9rBeax0VhAaAw
Morceaux choisis d’une brève de La Lettre de l’Assurance (un peu le “Canard Enchaîné” du monde de l’Assurance) 😂

Pour qu’on prenne soin de vous et vos employés, c’est par ici :

Je m’inscris sur Alan

1*VDl0YBuPb vKRCGc5fuqXQ

La team Alan.