Changer la donne en assurance santé

Une assurance vraiment pas comme les autres

Avec Alan, nous ne voulons pas créer une assurance santé de plus. Nous croyons qu’un changement profond de philosophie est nécessaire.

Nous considérons que le métier d’assureur n’est pas simplement de couvrir des risques financiers, mais d’aider à rendre la santé simple et accessible.

De plus, nous sommes persuadés que pour bien concevoir notre offre, nous devons remettre en cause l’ensemble des principes qu’appliquent aujourd’hui les assureurs.

Pourquoi ? Parce que ces principes sont les dignes héritiers d’un amoncellement de règles qui n’ont souvent plus de raison d’être !

1*ZqzWAWIj4TiiUgo8rxesPQ
Fournir une complémentaire santé est une obligation pour l’employeur.

Il veut y consacrer un minimum de temps et ne sait pas toujours exactement ce qu’il achète… mais ça fait partie du “package” de ses salariés. C’est donc pour eux un sujet sensible.

Chez Alan, nous sommes parfaitement conscients de cette situation, et nous avons donc décidé de changer les règles du jeu ! 🃏

🕊 Une offre zéro papier

0*VEO3XGK3KoX8yrHT.

D’abord, quand on dit zéro papier, c’est vraiment zéro papier ! Pour l’employeur, comme pour les salariés ou les indépendants. Pour la signature du contrat, comme pour gérer les remboursements. C’est pourquoi nous avons mis en place un chat pour se parler très rapidement ! Parce que s’il y a bien une chose que les gens détestent, ce sont bien les call-centers, la musique d’attente et leurs numéros surtaxés.

“Mais tout le monde n’est pas adepte du tout-digital !”, nous disent certains. Nous pensons aller dans le sens de l’Histoire en créant de nouveaux usages.

🍀 Un produit unique

Là où les autres assureurs et mutuelles, sous prétexte de s’adapter aux besoins des assurés, proposent des produits modulaires, des options, des “sur-complémentaires”, Alan prend un parti radical : nous proposons un produit unique.

0*d2lpLKvT0E0SXtHZ.

D’abord, parce que “ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement” avec Boileau et avec Alan 😉… Aussi parce que la simplicité permet d’industrialiser la gestion des contrats. Et si ça nous coûte moins cher à gérer, ça nous permet du même coup de réduire notre prix.

Bien sûr, on ne prétend pas que ce produit soit adapté à tous les besoins, tout le temps. Notre raisonnement est simple : il ne serait pas sage de proposer des garanties trop élevées et utiles dans des cas trop rares, car elles engendreraient un surcoût excessif tous les mois.

Prenons un exemple : nous pensons qu’il vaut mieux payer de sa poche 50€ tous les deux ans pour une paire de lunettes qui nous fait craquer que 5€ de plus par mois pour la garantie correspondante :

5 € x 24 mois = 120€ qui sont plus que les 50€ à dépenser tous les deux ans. CQFD.

1*cIvP737PGL9NmjKpCe QAg

Nous proposons un niveau de couverture optimal au meilleur prix, plutôt que le produit qui couvre tout, à un prix déraisonnable.

Le même raisonnement s’applique aux “sur-complémentaires”, ces contrats individuels censés pallier les insuffisances des contrats collectifs d’entreprises : ceux qui les achètent savent qu’ils les utiliseront…. mais les assureurs le savent aussi. Ils proposent donc des tarifs élevés pour des garanties souvent peu efficaces.

Pour autant, il se peut qu’un employeur, ou ses salariés, préfèrent payer plus cher, pour des garanties parfois plus élevées élaborées “sur-mesure” par leur assureur ou leur courtier.

Cela se paye, non seulement en cotisations mensuelles, mais aussi par un contrat difficile à déchiffrer, donc à comparer. Dans le contexte du “contrat responsable”, qui tend à standardiser les garanties d’assurance, Alan prend une longueur d’avance.

C’est aussi pour ça que nous optons résolument pour une distribution en direct, sans intermédiaire.

Car l’agent, ou le courtier, introduit une complexité inutile, ne serait-ce que pour justifier son service, voire son existence. Pour Alan, l’enjeu n’est pas seulement supprimer le coût de l’intermédiation, mais de rendre l’utilisateur maître de ses choix. Il sait ce qu’il achète.

📱 L’expérience utilisateur, avant tout

Toutes les entreprises revendiquent de traiter leurs clients aux petits oignons, mais mettre à leur disposition une (ou dix) appli ne suffit pas. Il faut repenser le produit et les services en se mettant à la place de l’utilisateur. C’est ce que nous avons fait. Il s’agit de leur faciliter la vie. Par exemple, quand vous regardez notre site web, il explique TOUT, très simplement, sur une page.

Quand vous voulez consulter vos remboursements, vous les avez de façon lisible sur le journal que nous avons créé pour chaque assuré. Nous avons pensé nos outils pour qu’ils soient simples, sans faire de compromis sur les obligations réglementaires qui s’attachent au contrat d’assurance.

0*DTrnpw94dNeQpJOD.

Au delà de nos services en ligne, Alan, c’est un vocabulaire, une tonalité. La simplicité et la transparence suscitent de la confiance. La confiance, de notre côté, c’est de ne pas polluer inutilement l’utilisateur en démarches administratives exagérées.

Car, pour Alan, l’assurance reste synonyme de solidarité. Si nos assurés adoptent des comportements vertueux, nous pourrons avoir des tarifs super attractifs. C’est aussi parce que nous croyons qu’un utilisateur satisfait est fidèle, qu’il est inutile de le menotter. Chez Alan, l’utilisateur est libre : les modalités de résiliation sont simples et biens plus ouvertes que chez nos concurrents.

🐣 L’histoire d’Alan vient juste de commencer.

Simplifier l’assurance santé est notre mot d’ordre. Simplifier la santé tout-court est notre objectif ultime.

Vous avez aimé “Alan - Saison 1” ? La saison 2 va vous étonner… 😉

Découvrez Alan

0*MyVqTm1OmM3JPFxp.
Meet Alan

PS : Nous avons encore beaucoup de choses à vous annoncer… Suivez-nous sur Facebook, Twitter & Linkedin pour être tenus au courant.